Derniere analyse du climat en Polynesie francaise

- MARS 2022

Résumé climatologique La Polynésie française n’a malheureusement pas bénéficié de pluies généreuses en ce mois de mars 2022; en effet les déficits pluviométriques sont globalement conséquents. Côté températures, ces dernières sont proches des normales, excepté aux Australes où elles ont été supérieures aux normales. Le soleil a brillé généreusement sur la Polynésie avec des alizés bien présents sur la majorité des archipels   ; seul l’archipel des Australes a été en panne d’alizés.

Situation générale Ce mois de mars 2021 a été marqué par l’omniprésence d’un alizé d’origine néo-tropicale. Cette configuration est à l’origine du temps globalement sec et ensoleillé sur la Polynésie, accompagné de températures de saison. Notons toutefois des périodes plus instables, en lien avec le passage de gouttes froides d’altitude.

Cette configuration synoptique est tout à fait habituelle en année La Niña.

Du 1 er

au 10 mars :

Un régime d’alizé prédomine sur la majeure partie du territoire. Cet alizé est perturbé sur la moit ié Est du territoire, en lien avec la présence d’une goutte froide, venant déstabiliser la masse d’air et favoriser la formation d’orages. En raison de sa faible mobilité, cette goutte froide aura donné des orages persistants, notamment sur le Nord-Est Tuamotu, placé en vigilance jaune orages pendant une semaine en continue. Sur la journée du 4, ces orages sont même ponctuellement remontés jusqu’aux Marquises où ils ont donné 41.4mm sur Hiva Oa en 24h, soit 70   % du cumul mensuel. Ailleurs, le temps est chaud et sec avec un flux perturbé rejeté plus au Sud, venant de temps à autre toucher les Australes donnant de brèves salves pluvio-orageuses.

Du 11 au 20 mars :

Le régime d’alizé généralisé se maintient sur Société /Tuamotu et Marquises et le temps est particulièrement sec sur ces régions. Plus au Sud, en marge des Australes, on retrouve un axe perturbé issu d’un ancien système type ZCPS, surplombé en altitude par une forte divergence. Cette configuration explique la présence de plusieurs salves orageuses sur Rapa, l’Est Australes et le Sud Tuamotu/Gambier. Aux alentours du 13, un creusement s’opère dans cet axe perturbé, et occasionne un renforcement du vent du côté de Rapa (rafales mesurée à 105 km/h le 15).

Du 21 au 30 mars :

Le régime d'alizé se maintient invariablement sur l'ensemble du Territoire. En altitude, une goutte froide est centrée sur le Nord-Est Tuamotu, tandis qu’un courant perturbé continue de circuler au Sud des Australes. A partir du 23, sur le Centre Tuamotu et la Société, à l'interface entre un talweg remontant par le Sud et la façade Sud-Ouest de la goutte froide, par effet de convergence, on retrouve un axe orageux très électrique qui aura perduré plusieurs jours. Cet axe se décale ensuite aux alentours du 26, vers le Sud-Est Tuamotu/Gambier tout en perdant de son activité. La fin de la décade se poursuit sous un alizé généralisé, à l’origine d’un temps sec. RÉSUMÉ MENSUEL DU TEMPS EN POLYNÉSIE FRANÇAISE

Consulter le résumé mensuel complet du temps en Polynésie française au format PDF.

RÉSUMÉS MENSUELS DU TEMPS ANTÉRIEURS