Accueil
Accueil  |   Plan du site  |   Glossaire |   Liens  |   Faq  |   Qui sommes-nous  |   Contact
Accueil
Accueil > Glossaire
Températures extrêmes
22 ° ( 72 ° F) min
31 ° ( 88 ° F) max
GLOSSAIRE
    A| B| C| D| E| F| G| H| I| M| N| O| P| Q| R| S| T| U| V| Z
-->  géopotentiel
-->  grand frais
-->  grand vent
-->  grain
-->  granule (de glace)
-->  givre
-->  grille
-->  gaz parfait
-->  g
-->  gaz rare
-->  gel
-->  grêle
-->  grésil
-->  gravitation
-->  grêlon
-->  gaz carbonique
-->  girouette
-->  genre (de nuage)
METEO FRANCE - g

Niveau d'explication :

Tel qu'il est défini dans l'article sur l' accélération de la pesanteur , le symbole g désigne la valeur de l'accélération que la Terre en rotation sur elle-même tend à imprimer à un point matériel se trouvant dans l'espace, dès lors que ce point reste suffisamment proche de notre globe pour être pris dans son champ de gravitation ; le poids d'un corps matériel A de masse m a alors pour valeur numérique le produit m g , variable de même que g avec la position de A. Sous cet angle, la lettre g qualifie un nombre dont la valeur dépend du point de l'espace considéré, le chiffre de 9,81 mètres par seconde carrée n'étant qu'une approximation de la moyenne de ce nombre au niveau moyen de la mer . Et c'est bien au sens précédent que se réfère la météorologie en recourant à l'écriture g , qui apparaît très fréquemment dans les relations mathématiques auxquelles elle fait appel afin de décrire l'état de l' atmosphère et de prévoir son évolution. Cependant, la valeur approchée de la moyenne de l'accélération de la pesanteur au niveau moyen de la mer fournit naturellement un ordre de grandeur comparatif pour estimer les accélérations, et donc les "poids", s'exerçant sur des corps matériels (y compris des corps humains) lorsqu'ils se trouvent soumis à des conditions nettement différentes d'une simple attraction par la force de gravité sur la surface terrestre : rotations à grande vitesse, mouvements en micropesanteur, gravitation résultant d'astres autres que la Terre... C'est pourquoi, dans des sciences ou des techniques telles que l'aéronautique, la spatiologie, la mécanique céleste, il est commode d'utiliser la lettre g comme symbole d'une unité de valeur de l'accélération, égale précisément à 9,81 m.s - 2 . Ainsi, chaque fois qu'on rencontre ce symbole dans un ouvrage de physique, par exemple, il convient de vérifier aussitôt s'il désigne un nombre fixe — celui de cette unité en mètres par seconde carrée — ou bien, comme en météorologie, un nombre variable — la valeur de l'accélération de la pesanteur au voisinage de la Terre.


Droits de reproduction et de diffusion réservés © METEO FRANCE 2003


L'ouvrage est disponible dans toutes les librairies de Papeete au prix de 2950 CFP